Le suivi de la grossesse

Prises de sang, de tension, échographies, analyses d’urines… Lors de la première visite chez l’obstétricien ou la sage-femme, l’évocation du suivi de grossesse durant neuf mois ressemble à un parcours du combattant ! 

Mais ces incontournables médicaux n’ont qu’un but : s’assurer du bien-être de la maman et de son bébé. Il est là, si petit, mesurant la taille d'une prune… Mais déjà, tu as la volonté de prendre soin de lui, de veiller à son bien-être et de lui créer un cocon douillet où il évoluera en sécurité jusqu’à sa venue au monde. 

À 12 semaines, la première échographie arrive avec un peu d’appréhension et une difficulté à réaliser que, dans quelques mois, tu le tiendras dans tes bras. Diamètre de l'abdomen, taille, estimation du poids, mesure de la hauteur utérine... L'obstétricien énumère une série d'informations sur la santé du bébé. Tu restes figée sur ce petit être qui apparaît, là, sur l'écran. Quand soudain, le battement de son cœur résonne dans la pièce. Et là, tu te sens prête à déplacer des montagnes.

Les premières semaines, la fatigue est présente, mais dès le deuxième trimestre, elle s'envole, tout comme les nausées qui te rendaient le quotidien difficile. Les hormones te donnent un teint de pêche et une chevelure qui ferait pâlir de jalousie une star hollywoodienne.

Une nouvelle échographie entre le 4e et 5e mois de grossesse permet de savoir de quelle couleur tu décoreras la chambre de bébé. Tous les deux, vous êtes bien entourés.

À mesure que ton ventre s'arrondit, les examens se multiplient : prise de sang pour s'assurer qu'il n'y ait pas de toxoplasmose ou d'hépatite, analyse d'urines pour calculer le taux d'albumine et anticiper un diabète gestationnel, on évoque le dépistage de la trisomie 21...

Tous les mois, direction le laboratoire pour le suivi de grossesse devenu une routine, mais qui permet de rassurer une maman qui se pose des tonnes de questions. Au final, ce parcours du combattant tant redouté en début de maternité devient un cocon rassurant, de nombreux professionnels de santé étant toujours à l’écoute et répondant aux questions avec pédagogie.

Le dernier trimestre est consacré à préparer l’arrivée de bébé pour lui créer un cocon aussi douillet et protecteur que le ventre de maman. La fatigue revient, tu t’essouffles vite et chaque contraction te rappelle que son arrivée est proche. Tu t’impatientes.Une nouvelle contraction. Il te donne un coup. Puis une nouvelle contraction. Le signe de son arrivée ?

Les sujets du moment