Tout sur… l’alimentation de bébé !

Au biberon ou au sein, lait basique ou spécialisé, diversifier avant ou après 6 mois… Pas de panique, voici quelques principes à respecter pour que tout se passe pour le mieux entre l’estomac de bébé et toi.

  • Tout d’abord, commence par te faire confiance. Ton instinct vaut bien souvent mille conseils, alors écoute-toi et, surtout, écoute bébé !
  • Sein ou biberon : telle est la question… La réponse t’appartient et, même s’il faut savoir qu’il n’y a rien de meilleur pour bébé que ton lait, mieux vaut un biberon donné dans la détente et la bonne humeur qu’une tétée pleine de contrariétés.
  • L’important, si tu optes pour le biberon, est de bien suivre l’évolution de bébé et de choisir son lait en fonction de son âge. Avant 6 mois, c’est le lait 1er âge, de 6 à 12 mois, c’est le lait 2e âge et enfin, de 12 à 36 mois, on passe au lait de croissance !
  • Et les petits pots dans tout cela ? Là encore, pas de panique. En règle générale, on attend les 6 mois de bébé pour débuter la diversification, dans le souci de réduire les risques d’intolérance.
  • Petits pots ou préparations maison : à toi de voir, mais sache que les deux sauront répondre à ses besoins si tu respectes bien les conseils de son pédiatre !
  • Et les morceaux ? D’une manière générale, on commence par des purées très fines, pour ensuite passer à du mouliné et, enfin, on propose des morceaux. Ceux-ci doivent toujours être servis à part, dans une petite assiette dans laquelle bébé pourra piocher à volonté (ou presque, faut pas exagérer non plus !).

Bref, comme tu peux le voir, nourrir bébé, que ce soit à la naissance ou à l’âge d’un an, n’a rien d’une mission impossible. Fais-toi confiance, fais confiance à ton enfant et suis les conseils de ton pédiatre. Il y a fort à parier que bébé ne manquera pas de se régaler au quotidien !