Les premières semaines en compagnie de bébé

Bébé est là ! Les premières semaines en sa compagnie promettent d'être riches en nouveautés. Afin de ne pas paniquer à la moindre occasion, ce petit vade-mecum spécial nouveau-né va te permettre de te préparer à cette période peu reposante, mais inoubliable.

  • L'union fait la force : après la grossesse et l'accouchement, ton corps a besoin de repos. Heureusement, tu peux compter sur le soutien de tes proches pour t’épauler.
  • N'hésite pas à solliciter ton partenaire pour t’aider à prendre soin de ton enfant. Cela lui permettra de prendre progressivement sa place de parent à la maison et dans le cœur de bébé !
  • À l'inverse, tu peux aussi te permettre de sélectionner rigoureusement les visites à la maison, surtout si tu te sens très fatiguée. Inutile d'en rajouter !
  • Un nourrisson dort entre 12 et 16 heures par jour, mais malheureusement pas d'une seule traite. La faim peut le réveiller nuit et jour. Il faudra donc t’adapter à son sommeil lors des premiers mois.
  • Six bébés sur dix développent une jaunisse dans les trois premiers jours de leur vie. Celle-ci nécessite une surveillance médicale mais disparaît généralement toute seule, sans traitement.
  • On constate couramment une perte de poids de 5 à 10 % chez l'enfant après la naissance. Là encore, il n'y a pas matière à s'inquiéter si tout le reste va bien.
  • Des petits boutons peuvent apparaître sur sa peau. Ils s'en iront rapidement. Ton bébé éternuera régulièrement, signe qu'il évacue les sécrétions présentes dans ses voies respiratoires. Le hoquet sera également fréquent.
  • Le cordon ombilical noirci par la coagulation doit être nettoyé à l'eau tiède deux ou trois fois par jour. Il va progressivement cicatriser pour finalement tomber par lui-même dans les quatre premières semaines.
  • Si la tête de ton enfant a subi une légère déformation lors de l'accouchement, celle-ci va reprendre naturellement sa forme dans les jours qui suivent. À cet âge, elle est très fragile mais aussi extrêmement plastique !
  • Occupe-toi de ta santé et effectue les consultations qui s'imposent chez l'ostéopathe, le gynécologue ou un thérapeute en cas de baby blues.