Communication et langage des signes avec bébé

Parfois, souvent même, tu aimerais pouvoir décoder les pleurs de bébé et comprendre en un instant ce dont il a besoin ? Eh oui, pas facile de ne pas savoir comment répondre au mieux à son bébé !

  • Si tu as un peu de patience et de motivation, le langage des signes devrait pouvoir t’aider.
  • Il s’agit d’apprendre à ton tout-petit à exprimer ses besoins par des gestes.
  • Manger, dormir, boire, jouer, faire un câlin… Tous les besoins fondamentaux du jeune enfant sont associés à un signe simple à apprendre et à réaliser, pour aider bébé à communiquer avec son entourage.
  • Séduisant, n’est-ce pas ? Mais comment faire ? Tout d’abord, quelques recherches sur le net te permettront de découvrir les bases de la méthode.
  • Ensuite, sache qu’il existe différents livres très complets pour débuter dans l’apprentissage du langage des signes.
  • Par l’intermédiaire d’images et de dessins, ils te présenteront les gestes de base que tu pourras reproduire pour les faire à ton tour découvrir à ton enfant.
  • Certaines associations proposent également des séances d’information et d’initiation au langage des signes pour bébé. Un peu plus convivial et amusant que de faire ça seul dans son coin !
  • Mais quand peut-on commencer, te demandes-tu. Pas trop tôt tout de même. Il faut attendre aux environs des 6 mois de bébé pour commencer à lui parler en faisant des signes.
  • Reste sur des acquis simples au départ. Laisse bébé t’observer, faire l’association entre le geste que tu fais et ce que tu lui apportes et il comprendra de lui-même.
  • Il faut cependant attendre aux alentours de 10-12 mois pour que bébé commence à reproduire les gestes.
  • Une crainte quant à l’acquisition de la parole ? Des recherches ont prouvé que bébé cessera de signer dès qu’il maîtrisera la parole, donc pas d’inquiétude, bébé ne deviendra pas muet s’il signe !
  • Donc si l’aventure te séduit, n’hésite pas et lance-toi ! Tu verras, ce ne sera que bonheur et complicité entre bébé et toi. Et ne parlons pas de l’admiration des copines…