La fécondation et les problèmes de fertilité

Toutes tes tentatives pour tomber enceinte se révèlent infructueuses ? Sache qu’environ un couple sur sept connaît des problèmes de fertilité. Ceux-ci touchent aussi bien les hommes que les femmes. Rassure-toi, il existe des solutions adaptées à chaque problème. Fais le point avec ton médecin afin d’envisager d’avoir recours à l’une des techniques de procréation médicale assistée.

  • Si cela fait au moins deux ans que tu essayes d’avoir un enfant sans succès, la procréation médicale assistée peut être envisagée. En deçà, tu devras faire preuve d’un peu de patience.
  • Pour avoir droit à la procréation médicale assistée, tu dois avoir moins de 43 ans et être mariée ou vivre en concubinage sous le même toit que ton conjoint depuis au moins deux ans. Pour le bien de l’enfant à naître, il s’agit en effet d’une procédure réglementée.
  • Il existe de nombreuses techniques de procréation médicalement assistée. Un bilan clinique auprès de ton médecin permettra de trouver la cause de l’infertilité et d’opter pour la solution la plus adaptée.
  • Technique la plus ancienne et la plus naturelle, l’insémination artificielle consiste à injecter le sperme directement dans l’utérus. Elle sera préférentiellement choisie si l’examen médical ne montre aucun problème au niveau de tes trompes.
  • Dans le cas contraire, tu pourras avoir recours à la fécondation in vitro. Ici, l’ovule est fécondé hors de l’utérus avant d’y être replacé. Cette technique est également efficace en cas de problèmes d’ovulation, en complément avec un traitement hormonal.
  • Si les examens démontrent que tu es infertile à cause d’un obstacle au niveau des trompes et que ce problème est associé à une absence de spermatozoïdes ou une maladie héréditaire chez ton conjoint, la fécondation in vitro se fera sur la base d’un don d’ovocyte.
  • Si toi et ton conjoint souffrez tous deux d’une maladie héréditaire, le don d’embryons vous sera préconisé.
  • Sache qu’en France, le recours à une mère porteuse est interdit.
  • Avant de te lancer dans cette grande aventure, prends contact avec la Sécurité sociale. Un remboursement à 100 % est prévu sous présentation du certificat médical du médecin.