Pleurs de bébé : comprendre pour mieux consoler

Du premier cri de sa naissance jusqu’à ses premiers mots, bébé exprime ses besoins, ses inquiétudes et ses angoisses par des pleurs : les larmes demeurent son seul moyen de communication. Comment les comprendre et les apaiser ?

  • Son premier cri, tu t’en souviens : entre bonheur et inquiétude, tu entendais ses pleurs marquant son arrivée dans ta vie.
  • Ce premier cri, il l’a poussé pour exprimer sa peur d’un monde nouveau, tout comme pour laisser entrer l’air dans ses poumons, marquant le début de son autonomie.
  • Jusqu’à ce qu’il puisse s’exprimer par des mots ou des gestes, les pleurs seront, pour lui, son seul moyen de communication.
  • Mois après mois, ils vont évoluer pour exprimer des besoins différents, comme des angoisses ou des inquiétudes.
  • Durant ses premières semaines par exemple, ses crises de larmes seront le seul moyen pour bébé d’évacuer le stress de la journée, de te dire qu’il a faim, qu’il a la couche sale ou qu’il a trop chaud.
  • Les coliques, survenant en soirée, seront aussi une des causes de ses larmes.
  • Au fur et à mesure, tu sauras reconnaître ces cris pour anticiper les besoins du nourrisson.
  • Ces pleurs vont se calmer petit à petit, lorsque bébé aura trouvé son rythme. Mais ils vont revenir entre le 7e et le 9e mois.
  • La peur de la séparation, les crises d’inquiétude face à la nuit de sommeil qui l’attend seront alors des causes possibles de ses crises de larmes, parfois inconsolables.
  • Semaine après semaine, mois après mois, dès que bébé pleure, les parents seront là pour le calmer, l’apaiser, même si ces larmes peuvent générer des interrogations et des inquiétudes.
  • Si le sujet fait encore débat aujourd’hui, ne laisse pas pleurer bébé. Selon certains professionnels de santé, cela engendre le stress et l’anxiété.
  • Prends-le dans les bras, parle-lui d’une voix douce et rassurante, masse-lui le ventre.
  • Instaure des rituels pour l’apaiser à des heures régulières, notamment lors du coucher. Bain, dîner, histoire ou comptine, doudou ou couverture, bébé va comprendre progressivement qu’il est temps de dormir, mais qu’il retrouvera ses parents dès le lendemain matin.
  • Dans tous les cas, laisse ton instinct te guider, il sera ton meilleur allié pour rassurer bébé, avec patience et en toute sérénité.