L’arrêt de travail de grossesse

Ton médecin ou ta sage-femme peuvent te prescrire un arrêt de travail de grossesse aussi nommé congé pathologique prénatal.

Il est attribué si ta grossesse est difficile ou si tu ressens une forte fatigue.

Il doit respecter quelques règles :

  • Pour la période prénatale, il ne peut excéder 14 jours.
  • Pour la période post-natale, il ne peut pas dépasser 4 semaines et est prescrit uniquement pour une césarienne ou une dépression post-partum.
  • Il faut que tu préviennes la CPAM et ton employeur sous les 48 heures.
Publié le 12 novembre 2018