Être le frère aîné d’une fratrie

Naître en tant que premier garçon possède ses avantages, mais également ses difficultés. Qu’implique cette place particulière dans la fratrie ?

  • Lorsqu’on naît le premier, on profite un temps de l’amour exclusif de ses parents… jusqu’à l’arrivée d’un deuxième enfant !
  • Le fait de se sentir jaloux de son petit frère ou de sa petite sœur est tout à fait normal pour un aîné. C’est aux parents qu’il revient de rassurer leur bout de chou.
  • Dans les familles nombreuses, être l’aîné comporte souvent des responsabilités qui font de l’enfant un individu autonome très tôt.

Publié le 21 novembre 2018