Homéopathie contre le stress et l anxiété

116 SA

presque 2 ans

Bonsoir les’mums, vous avez des astuces pour vous relaxer ou combattre le stress et l’anxiété ? Homéopathie ? ... depuis mon 4 eme mois je panique pour des bêtises et je pleure 😢 souvent,

Répondre
3
j’y avait pas pensé

Répondre

moi j'en ai fais pendant ma grossesse et c'était sympa. Le seul inconvénient c le coût

Répondre

Voir la suite des commentaires

13 mois

2 ans

plus d'un an

Bonjour, quel homéopathie me conseillez vous pour le « gros » stress et l’anxiété durant la grossesse? Merci par avance

Répondre
5
Bonjour ! Moi on m’a conseiller la respiration ... faisant des crises de spasmophilie, la respiration m’aide bcp à m’apaiser ... bon courage à vous

Répondre

Merci, j’essaye mais c’est parfois pas suffisant...

Répondre

un bon bain ou une bonne douche

Répondre

Voir la suite des commentaires

2 ans

3 ans

10 ans

environ un an

De l’homéopathie pour gérer son stress ? Ou même autre chose tant que je suis pas shooté. J’utilise déjà Zenalia « Trac et anxiété ». La c’est gros stress dans une dizaine de jour et rien qu’en y pensant j’ai hyper mal au ventre. Je serais capable de tomber dans les pommes devant l’inspecteur 😩😭

Répondre
9
Gelsemium en 9 ch et ignatia 9 ch en tube granule

Répondre

tu as déjà tester ?

Répondre

ça dois être pris sur du long terme pour faire effet ou c’est « immédiat » car Zenalia je le prend que quand j’ai la situation de stress

Répondre

Voir la suite des commentaires

3 ans

10 mois

Bonsoir à toutes ! Homéopathie pour le stress, l’anxiété etc pour mon loulou svp ?

Répondre
8
Passiflora compose et gelsenium

Répondre

Ignatia qq chose . Ma fille de 2 ans et demi en fait une cure de 10 jours car elle angoisse depuis la rentrée...

Répondre

Qu'est ce qu'il lui arrive?

Répondre

Voir la suite des commentaires

10 mois

5 mois

Des mamans qui ont fait ou font une dépression post partum? Depuis noël à peu près, j'ai des problèmes de sommeil. J'ai pris un traitement homéopathique, ça a aidé pendant 3-4semaines mais là rebelote. Cette semaine, j'ai du dormir 4h30 par nuit et de manière découpée. Je suis épuisée, je manque énormément de patience, avec mon homme c'est pas la grande joie mais aussi parce que je suis tellement stressée tout le temps que je nous mets une pression de dingue. J'ai la boule au ventre presque en permanence (peur de mal faire, qu'il arrive qqch a notre fils, qu'il ressente mon anxiété ... le cercle vicieux en gros). Et je culpabilise toujours énormément car l'impression de pas être capable, de pas savoir gérer... D'autant plus que notre fils n'est pas si compliqué ... Des réveils tétine dans la nuit et quelques pleurs de décharge en soirée mais rien d'insurmontable normalement. Cette semaine, j'étais en vacances. Finalement, je suis encore plus épuisée. J'ai stressée toute la semaine. J'arrive pas à confier notre fils car je stresse. Je sais plus comment sortir de ça. J'ai l'impression de ne pas réussir à profiter de lui, des bons moments et je m'en veux terriblement. Je pense en parler à mon médecin mais je voulais voir si d'autres mamans sont passées aussi par là?

Répondre
21
Je suis en plein dedans... dès le début ça a été compliqué pour ma part. Le baby blues dirait donc j’ai été voir mon médecin. J’ai eu un traitement anti dépresseur et j’ai été très entourée. J’ai arrêté mon traitement il y a 2mois. Ça allait mieux, la reprise du boulot aidant. Mais là je sens que je sombre de nouveau. Aucune patience, l’impression d’être sans arrêt en colère, sans arrêt sur les nerfs, de moins bien supporter mon fils quand il pleure, tout prendre mal. Et de n’être bien qu’au boulot. Je ressens aussi beaucoup de pression, et je me sens épuisée de tout faire et tout penser. Jusqu’à présent je dormais assez bien, mais là ça fait quelques nuits où je dors très mal. Quand mon fils se réveille pour la tétine, je n’arrive pas à me rendormir ensuite. Je me sens énervée et je pense a trop de chose. Avec le papa ça devient de plus en plus compliqué. J’ai ce sentiment permanent d’être seul, parce que même dans mon entourage je suis moins soutenue. Les gens se disent que ça y est ça va mieux. Mon médecin m’a prescrit un anxiolytique léger et on doit refaire le point. Mais je pense aller voir un psychiatre. Ne serait ce que pour évacuer cette colère, et trouver des solutions pour avoir du temps pour moi et ne pas tout accumuler

Répondre

oui j'ai pu remarquer à plusieurs reprises que tu avais eu des ressentis assez proches des miens. J'ai jamais consulter pour ça et jamais osé en parler. J'aurai peut être dû. J'appréhende beaucoup les traitements médicamenteux de peur d'une dépendance et de ne jamais pouvoir vivre sans. 😞

Répondre

avant tu peux essayer d’en parler avec ton médecin ou une psy. Déjà que ça soit quelqu’un d’extérieur aide beaucoup. Et ensuite ce sont des professionnels qui t’aideront à trouver tes propres ressources. En ce qui concerne les traitements, mis à part les benzo, il y a peu de risque de dépendance. Ce sont dès traitement que tu stoppe par palier ensuite donc ton corps s’adapte à la diminution. N’hésites pas à venir en privé quand tu as besoin 😉 La dépression post partum et le burn out parental sont très tabous alors que la première solution c’est d’en parler. J’ai une collègue qui s’est suicidé peu de temps après que j’ai appris ma grossesse. Son fils avait 6 mois. Ça m’a tellement marqué qu’une maman soit tellement mal qu’elle en oublie l’avenir de son bébé.

Répondre

Voir la suite des commentaires