Être enfant unique : un problème ?

Les stéréotypes sur les enfants uniques gâtés et égoïstes ont la vie dure. Pourtant, de nombreuses recherches les contredisent aujourd’hui.

  • Assez récemment, les spécialistes du comportement ont montré que, contrairement aux idées reçues, les enfants uniques réussissent souvent mieux à l’école que les autres.
  • À l’âge adulte, ils ont autant d’activités sociales que les personnes ayant des frères et sœurs.
  • Le fait d’être le seul enfant du noyau familial est à double tranchant : en recevant beaucoup d’attention de la part de ses parents, l’enfant unique concentre aussi tous leurs espoirs, ce qui peut éventuellement générer une certaine pression.

Publié le 21 novembre 2018